Centre de Reproduction / Blog / Toxicose pendant la grossesse-causes, dangers, solutions au problème

Toxicose pendant la grossesse-causes, dangers, solutions au problème

Toxicose pendant la grossesse, beaucoup de femmes perçoivent comme inévitable: c’est la réaction du corps à des processus vraiment graves qui se produisent dans les premières semaines et mois de la grossesse. Et tout ce qu’il reste à faire est d’attendre patiemment la fin de cette période difficile. Une telle installation n’est pas tout à fait correcte, car la toxicose nécessite l’attention obligatoire d’un médecin.

Le premier trimestre de la grossesse est le plus important, c’est à ce moment que le bébé pose tous les systèmes et organes internes. Par conséquent, tout problème de santé chez la mère n’est pas une très bonne base pour une «construction»aussi importante. En outre, derrière les manifestations externes de toxicose, de nausées et de vomissements, des problèmes plus graves peuvent se cacher, dans la plupart des cas – évidents, parfois cachés, détectés uniquement par des tests de laboratoire. Il peut s’agir, par exemple, de diverses lésions cutanées, de convulsions, dans les cas les plus graves – jaunisse des femmes enceintes, asthme bronchique des femmes enceintes, troubles de l’équilibre eau-sel, métabolisme, etc.

Par conséquent, une surveillance étroite du médecin de l’état de la future mère qui subit une toxicose au cours du premier trimestre de la grossesse est nécessaire. C’est la règle la plus importante, qui ne peut être négligée en aucun cas.

Pourquoi la toxicose survient-elle au cours du premier trimestre?

La seule hypothèse absolument prouvée sur les causes de la toxicose n’existe pas. Certains pensent que la toxicose précoce est une réaction du système immunitaire. Certains, qu’il est causé par des hormones, à savoir – une augmentation de l’hormone HCG dans le sang. Dans le même temps, toutes les causes de la toxicose dans les premiers stades de la grossesse sont dues à des causes naturelles et naturelles pour la position de la femme. Pourquoi alors certaines femmes ont-elles une toxicose et d’autres ne l’ont-elles pas? Tout s’explique par l’état général de santé: en présence de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, du foie, de la thyroïde, après des avortements artificiels et dans le contexte de mauvaises habitudes, l’apparition de toxicose est plus probable.

Comment faire face à la toxicose?

En cas de toxicose, le médecin qui observe votre grossesse vous donnera une référence pour un test d’urine, sur lequel il sera possible de déterminer la gravité de la toxicose et de la déshydratation du corps, des tests sanguins biochimiques et généraux. Selon les résultats des tests et le degré de toxicose (degré léger – vomissements pas plus de 5 fois par jour, sévère – 10-20 fois par jour), le médecin recommandera un séjour à l’hôpital ou le respect de règles spéciales à la maison.

Qu’est-ce qui aidera le traitement hospitalier?

Être à l’hôpital peut être nécessaire, car avec des vomissements fréquents, la déshydratation peut survenir, le métabolisme est perturbé, il peut y avoir une diminution de la pression artérielle, une augmentation de la fréquence cardiaque, une diminution de l’urine, la constipation. Si vous ne prenez pas de mesures à temps, une violation du métabolisme de l’eau et du sel, des protéines, des glucides et des graisses, de l’équilibre acido-basique et vitaminique, des fonctions des glandes endocrines peut se développer. Tout cela peut affecter négativement le développement du bébé.

Quel traitement est recommandé pour une forme légère de toxicose?

Une forme légère de toxicose (vomissements pas plus de 5 fois par jour) peut être contrôlée à l’aide de méthodes simples:

1. Le régime alimentaire est un facteur très important. Évitez les aliments trop chauds ou froids – cela provoque une crise de vomissements. Mangez souvent – au moins 5-6 fois par jour, mais en petites portions. Faites confiance à votre intuition – si vous sentez que les cornichons ou les fruits exotiques sont ce dont vous avez besoin, laissez – vous le faire. Mais rappelez-vous que votre alimentation pendant la période de toxicose doit être équilibrée et que le menu doit être complet en termes de protéines, de lipides et de glucides.

2. Observez le régime de consommation. Beaucoup de femmes souffrant de toxicose boivent volontiers du thé à la menthe pendant cette période – il désaltère non seulement la soif, mais apaise également.

3. Petit déjeuner – au lit. Si les vomissements surviennent généralement le matin, prenez le petit déjeuner au lit sans vous lever. Thé au citron, quelques craquelins aideront à éviter les nausées.

4. Évitez le surmenage – à la fois physique et nerveux. Parfois, les attaques de nausées provoquent de la fatigue – c’est plus souvent dans l’après-midi. La tension nerveuse aidera à soulager le thé apaisant. Vous pouvez également, après avoir consulté un médecin, prendre de l’Agripaume ou de la valériane.

La toxicose précoce disparaît généralement complètement vers la 12e semaine de grossesse, moins souvent elle peut durer jusqu’à la 16e semaine. Soyez patient et soyez extrêmement attentif aux nuances de votre bien – être-ceci est très important non seulement pour votre santé, mais aussi pour la santé de votre bébé.

Заказать звонок

Commander un appel

Obtenir la liste des prix