Centre de Reproduction / Blog / Causes de la fausse couche, traitement de l’infertilité et pronostic pour l’avenir

Causes de la fausse couche, traitement de l’infertilité et pronostic pour l’avenir

La grossesse est un vrai miracle, un grand bonheur et le cadeau principal dans la vie de chaque couple. Cependant, malheureusement, la vie fait parfois ses propres ajustements, à la suite desquels la femme est confrontée à des problèmes concernant le déroulement réussi de la grossesse. Souvent, une femme est incapable de porter et de donner naissance à un enfant par elle-même, sans intervention médicale et avec l’aide de médecins.

Le problème de la fausse couche de grossesse est toujours associé à la douleur et au chagrin des parents qui ont perdu un enfant, à leurs espoirs, plans et rêves non atteints. Dans une telle situation, il est extrêmement important de ne pas essayer de trouver les coupables et de ne pas désespérer, mais d’essayer de trouver les causes de la fausse couche, si elles sont diagnostiquables et le plus important – est-il possible de se débarrasser des obstacles qui se dressent sur le chemin de la grossesse désirée? Ainsi, la grossesse après une fausse couche-nous comprenons comment aborder sa planification, quels examens doivent être effectués et quelles sont les chances d’une naissance réussie d’un bébé à l’avenir.

Le premier problème à résoudre est de déterminer si la perte de grossesse était spontanée ou naturelle. Heureusement, chez la plupart des femmes, la perte de grossesse, en particulier à un stade précoce, est accidentelle, provoquée par des causes soudaines, dont la répétition est peu probable à l’avenir. Dans ce cas, afin de prévenir d’éventuels problèmes avec la grossesse ultérieure, un traitement de soutien, une amélioration générale de la santé, la normalisation de l’état psycho-émotionnel peuvent être prescrits. Si une grossesse gelée ou une fausse couche était normale, en raison de graves problèmes dans l’état de santé reproductive de la femme, un traitement complexe visant à éliminer la cause de la fausse couche est nécessaire.

L’une des raisons de la perte naturelle de la grossesse peut être une défaillance Génétique – pendant la fécondation de l’ovule, il y a souvent une violation du processus de transmission de l’information Génétique. L’erreur dans la transmission de l’information Génétique dans la grande majorité des cas est accidentelle, et les chances d’une grossesse réussie dans ce cas dépassent de loin la menace d’une autre fausse couche. La présence d’anomalies chromosomiques dans le code Génétique d’un homme ou d’une femme est une source de préoccupation majeure. Pour déterminer un diagnostic précis en vue d’un traitement ultérieur, un généticien peut prescrire une étude de l’ensemble chromosomique des parents et une analyse Génétique du matériel biologique obtenu à la suite d’une grossesse gelée-le produit de la fécondation.

Les infections virales et bactériennes sont une autre cause fréquente de fausses couches. Une diminution du niveau d’immunité au début de la grossesse conduit au fait que le corps de la femme devient plus vulnérable aux virus et aux bactéries pathogènes, dont l’infection peut entraîner une fausse couche. La persistance de la grossesse dans ce cas dépend de l’agressivité du virus ou de la bactérie attaquante, ainsi que (dans une large mesure) de la durée de la grossesse.

Malheureusement, la femme risque parfois de faire une fausse couche ou d & apos; interrompre spontanément sa grossesse en raison de maladies chroniques graves, ce qui nécessite un dépistage primaire. Tout d’abord-échographie, ainsi que des études diagnostiques supplémentaires si nécessaire. Parfois, le médecin prescrit un examen immunohistochimique de l’endomètre pour identifier les causes possibles d’une perturbation du processus d’implantation de l’embryon. Selon la façon dont la grossesse s’est déroulée avant la fausse couche, ainsi que sur la base des antécédents de santé générale, une analyse des anticorps antiphospholipides et des tendances héréditaires à la thrombose peut être prescrite. S’il existe des soupçons de troubles du système immunitaire, le médecin peut prescrire un examen de dépistage de la fonction thyroïdienne sous la forme d’une analyse de l’hormone stimulant la thyroïde (TSH) et, selon les indications, des anticorps auto-immuns (ATPO, AGGT).

Et surtout, rappelez-vous-la grossesse après une fausse couche est possible. Il existe un certain nombre d’examens diagnostiques qui permettent d’identifier la cause de la fausse couche et de prescrire un traitement efficace sur cette base. Plus les causes de la perte d’un enfant sont établies rapidement et correctement, plus la femme a de chances d’avoir une prochaine grossesse réussie. Les patients de la clinique ISIDA confrontés au problème de la fausse couche peuvent recevoir des soins qualifiés dans une unité spécialisée de la clinique – le Centre de traitement de la fausse couche. Les spécialistes expérimentés de notre Centre font tout leur possible pour identifier correctement les causes de l’échec et niveler la possibilité de sa répétition.

Заказать звонок

Commander un appel

Obtenir la liste des prix