/ / LA FAUSSE COUCHE - POURQUOI CELA ARRIVE-T-IL ET QU'EST-CE QU'IL FAUT FAIRE?
 
       
 

LA FAUSSE COUCHE - POURQUOI CELA ARRIVE-T-IL ET QU'EST-CE QU'IL FAUT FAIRE?

LA FAUSSE COUCHE - POURQUOI CELA ARRIVE-T-IL ET QU'EST-CE QU'IL FAUT FAIRE?

Malheureusement, tout ne se passe pas toujours comme nous le souhaiterions. Survivre à la fausse couche pour chaque femme est une terrible tragédie et un sérieux défi psychologique, mais ce n'est pas une raison pour perdre l’espoir et baisser les bras. Le pourcentage cliniquement confirmé de la perte de grossesse est de 15-20%, mais heureusement, les conditions complexes deviennent de plus en plus contrôlées en cas de fourniture de services médicaux adéquats en temps voulu.

La fausse couche se définit par l’interruption spontanée ou l'arrêt du développement du fœtus jusqu'au moment de l'accouchement en temps opportun, c'est-à-dire jusqu'à 37 semaines. Pour une évaluation compétente du risque de fausses couches récurrentes, il est important de comprendre la différence entre l'arrêt naturel ou accidentel de la grossesse.

La vaste majorité de fausses couches ont le caractère sont de nature accidentelle et ne sont pas la manifestation de la pathologie. La probabilité de récurrence de cette situation dans le futur est extrêmement faible, et les chances d'avoir la grossesse saine sont toujours plus élevées que la perspective de son interruption.  La raison la plus courante pour ces fausses couches sont les défaillances génétiques qui entraine l'interruption spontanée de plus de la moitié des grossesses jusqu'à 12 semaines. Les fausses couches accidentelles peuvent également être causés par les facteurs néfastes dont l'impact est déterminé non seulement par le degré de leur agressivité, mais surtout par la période de la grossesse. Généralement, ce sont les dommages infectieux au fœtus causés par  réaction aiguë à l'attaque des virus ou des bactéries. D'autres facteurs néfastes (toxiques, stressants) conduisent à la perte de grossesse moins souvent et, certainement, ne peuvent pas affecter  le potentiel de reproduction à l'avenir.

La perte récurrente de grossesse est une grave cause de préoccupation - dans ce cas, il est recommandé d'obtenir une consultation médicale
appropriée et d'avoir subi un examen médical approfondi. Outre les anomalies chromosomiques, la prédisposition héréditaire ou acquise à l’augmentation d'un facteur de coagulation sanguine, la malformation et la dysfonction de l'utérus et du col, et les troubles de la thyroïde et du système immunitaire peuvent être la cause des fausses-couches à répétition. Pour déterminer la cause de la perte de grossesse récurrente dans le but poursuivre le traitement et la prévention des fausses couches répétées, le médecin fait l’analyse détaillée des antécédents médicaux du patient, effectue le diagnostic pour dépister des anomalies utérines, étudie le jeu des chromosomes des parents et détermine l'intensité de la fonction thyroïdienne.  Certains tests immunologiques supplémentaires, ainsi que les tests d'anticorps antiphospholipides et de la prédisposition héréditaire à la thrombose, peuvent être prescrits individuellement.

«La grande majorité des pertes de grossesse sont accidentelles, elles ne sont pas liées à des maladies chroniques, sans risque accru de récurrence à l'avenir, - dit Ksenia Khazhilenko, qui est le médecin - chef adjoint du Centre de traitement de l’infertilité, le chef de service du Centre de traitement des fausses couches à la clinique ISIDA . - Cependant, le recours au spécialiste des fausses couches ne fera pas de mal, parce que analyse approfondie de la situation permettra d'identifier les causes du problème et de prendre des mesures pour le surmonter».

Le Centre de traitement des fausses couches à la clinique ISIDA  s'occupe du problème des fausses couches et d'autres troubles de la fertilité. Les spécialistes hautement qualifiés et expérimentés de notre Centre font tous les efforts possibles pour déterminer correctement les causes des fausses couches et de niveler la possibilité de leur récurrence. Il est important de se rappeler que la meilleure solution est de consulter le spécialiste hors de l'état de grossesse, parce que la correction opportune peut avoir une influence considérable sur la situation et augmenter les chances de succès de la grossesse réussie et la naissance d'un bébé en bonne santé.