/ / L’infertilité masculine : méthodes innovatrices du traitement dans la clinique ISIDA
 
       
 

L’infertilité masculine : méthodes innovatrices du traitement dans la clinique ISIDA

L’infertilité masculine : méthodes innovatrices du traitement dans la clinique ISIDA

Souvent, dans les couples qui ne peuvent pas concevoir un enfant, ce sont les femmes qui se reprochent pour l’infertilité. En fait, dans 40% des couples, l’infertilité est associée au facteur masculin. Dans leur pratique, les spécialistes de la clinique ISIDA rencontrent l’infertilité chez les hommes aussi souvent que chez les femmes.

L’infertilité masculine c’est quoi? C’est une diminution de la capacité fertilisante du sperme. Pourquoi cela se produit? Les raisons peuvent être différentes: anomalies congénitales, maladies infectieuses et inflammatoires, exposition environnementale, traumatisme. En cas d’infertilité dans un couple, on commence l’examen généralement par un homme, cet examen étant plus rapide, plus simple et moins cher. La première analyse prescrite par le médecin est le spermogramme.

Un spermogramme est une analyse en laboratoire du sperme d’un homme, réalisée pour évaluer la capacité de fertilisation du liquide séminal. En outre, le spermogramme suggère la présence de maladies chroniques, inflammatoires et parfois oncologiques. Si les indices de sperme ne correspondent pas à la norme, des technologies de procréation assistée sont sélectionnées individuellement sur la base d’une enquête exhaustive du couple.

Au cours des 20 dernières années, des progrès significatifs ont été accomplis dans le traitement de l’infertilité masculine. Le développement et l’application pratique de la fécondation in vitro y ont joué un rôle particulièrement important. Cette méthode de traitement était la meilleure solution au problème de l’infertilité qui était auparavant considérée incurable.

Cependant, la méthode de FIV offre des possibilités très limitées aux couples infertiles si le problème est déterminé par un facteur masculin. L’incapacité des spermatozoïdes à pénétrer dans l’ovule d’une manière indépendante conduit à l'impossibilité de fécondation in vitro. C’est pourquoi dans la clinique ISIDA pour le traitement de l’infertilité masculine, on applique d’autres méthodes modernes, notamment l’insémination intra-utérine (IIU) et les méthodes ICSI et TESE:

1. Une insémination intra-utérine est effectuée dans les cas où la femme est en bonne santé et les trompes de Fallope sont passables, et chez l’homme, les indices de sperme après traitement suffisent à féconder l’ovule en cas d’introduction directe dans l’utérus. La fécondation se produit naturellement dans le corps de la femme. Une insémination intra-utérine rend la grossesse possible dans 25 à 30% des cas, comme cela se produit dans des conditions naturelles.

2. ICSI et TESE permettent la fécondation et la grossesse, même dans les formes les plus graves d’infertilité masculine. On indique ICSI dans les cas où le niveau des spermatozoïdes anormaux dans le sperme est élevé et leur motilité est faible. La méthode TESE est utilisée lorsqu’il y a très peu ou pas de spermatozoïdes dans le sperme. Avec cette méthode de traitement, une biopsie testiculaire est réalisée et les spermatozoïdes sont extraits directement du tissu.

L’utilisation des technologies modernes de procréation assistée et l’expérience inestimable des spécialistes de la clinique ISIDA ont permis à de nombreuses familles de faire face au problème de l’infertilité et de vivre la joie en devenant des parents!