/ / L’approche améliorée aux programmes complexes de la FIV
 
       
 

L’approche améliorée aux programmes complexes de la FIV

L’approche améliorée aux programmes complexes de la FIV

La clinique ISIDA a introduit la nouvelle approche aux programmes complexes de la FIV. Désormais, ils comprennent l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) et de la vitrification qui sont deux éléments puissants de l'amélioration de l’efficacité de la fécondation in vitro.

L’aspect masculin. L’utilisation de l’ICSI

Lun des rôles principaux dans la fécondation réussie est assigné au spermatozoïde et à sa capacité à atteindre l'objectif.  Plus le nombre est élevé, meilleur est la mobilité et la qualité des cellules mâles, et plus la probabilité d'obtenir un résultat est élevée. Cependant, il y a des situations où la la fécondation ne se produit pas même dans des conditions optimales. Dans 12 % de cases, les raisons de l'échec restent inconnues. Mais l’utilisation de l’ICSI permet de réduire le risque d'échec de près de 6 fois!

Le terme "ICSI" (l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes)  dans sa traduction littérale signifie "Injection du spermatozoïde dans le cytoplasme de l'ovule". En utilisant les micromanipulateurs spéciaux, l'embryologiste  fait une ponction dans l’ovule et y introduit le y spermatozoïde.  Un seul spermatozoïde, soigneusement sélectionné sur des critères de morphologie normale et de mobilité suffisante, est utilisé pour la fertilisation.  Pendant son utilisation, cette technique a démontré ses avantages: si la méthode in vitro utilisée précédemment a assuré le succès dans 65% des cas, alors l’ICSI a augmenté cet indice jusqu’à 99%.

Cette technique a permis de réduire les risques liés à la grande variabilité morphologique des spermatozoïdes. Les maladies, la prise de médicaments, les différentes situations stressantes avant le prélèvement de sperme peuvent aggraver ses caractéristiques et réduire les chances de la fécondation. Alors que l’ICSI permette de  prendre en compte les caractéristiques de l’organisme de chaque patient et d’obtenir le résultat maximal. 

L’aspect féminin. La préparation de l'organisme et la vitrification

Pour une fécondation réussie, il est important non seulement d'obtenir  l’embryon de très bonne qualité, mais aussi de crée les conditions optimales pour son développement dans l’organisme féminin.  Le fait est que les conditions défavorables à l’implantation de l’embryon sont observées chez la moitié des femmes pendant la période de stimulation. Les médicaments hormonaux utilisés pour la stimulation ovarienne peuvent avoir l’impact néfaste sur la tunique muqueuse de l'utérus auquel l'embryon est attaché. Si le niveau d'hormones après la stimulation est trop élevé, il est alors recommandé de d'effectuer le transfert des embryons au cours de la phase d'ovulation d'un cycle prochain. Cela est possible grâce à la cryoconservation d'embryons au moyen de la  technique de vitrification qui est également utilisée pour l'hyperstimulation ovarienne. Avec l'aide de la vitrification, les médecins peuvent transférer l'embryon au moment le plus favorable en tenant compte le cycle menstruel d'une femme.

La vitrification est la méthode de la congélation d'embryons qui garantit le niveau très élevé de la viabilité des cellules. Cette procédure peut être réalisée quand la stade de la maturation de l’embryon est de 5 à 7 jours. Lorsque la période favorable pour l’implantation arrive, l’embryon est décongelé et transféré à l'organisme de la future maman. Cela augmente considérablement les chances de la grossesse. Les programmes complexes de la FIV  dans la clinique ISIDA comprennent la conservation des embryons même lorsqu'il n'est pas necessaire de reporter le transfert d'embryons à la période ultérieure. L’un des embryons obtenus est transféré, et les autres sont soumis à la vitrification pour une éventuelle grossesse dans le futur.

"La méthode ICSI et la vitrification nous ont permis de prendre en compte les caractéristiques individuelles du fonctionnement de l’organisme de chaque patient.Grâce à la minimisation des risques aux stades de la fécondation de l'ovule et à la fixation de l'embryon dans l’organisme de la future maman,  l'efficacité de la FIV augment considérablement: la probabilité de la grossesse au premier essai chez les femmes de moins de 35 ans atteint 60%!Grâce à l’efficacité de l’ICSI et la vitrification, la confiance dans le succès augmente ce qui permet de ne transférer qu'un seul embryon, excluant la survenue d'une grossesse multiple", - raconte l’andrologue, le généticien, l’embryologiste, l’endocrinologiste de la clinique ISIDA, Eugenia Oulaieva.

Pour de plus amples informations sur les programmes complexes de la FIV, veuillez contacter les spécialistes de la clinique ISIDA!