/ / MÉDECINS DE FERTILITÉ IRYNA KAPSHUK, MYROSLAVA VATSYK, NATALIYA ALIPOVA ET NATALIA REDKO ONT EU UN STAGE DE FORMATION SUR EXCEMED WORKSHOP
 
       
 

MÉDECINS DE FERTILITÉ IRYNA KAPSHUK, MYROSLAVA VATSYK, NATALIYA ALIPOVA ET NATALIA REDKO ONT EU UN STAGE DE FORMATION SUR EXCEMED WORKSHOP

MÉDECINS DE FERTILITÉ IRYNA KAPSHUK, MYROSLAVA VATSYK, NATALIYA ALIPOVA ET NATALIA REDKO ONT EU UN STAGE DE FORMATION SUR EXCEMED WORKSHOP

Le 21 septembre 2018 à Kyiv, la plus grande conférence de spécialistes en matière de procréation a eu lieu. Il s’agit d’EXCEMED WORKSHOP (ATELIER EXCEMED) «Improving success in ART: how to define it and key strategies to get the best outcomes». La conférence était consacrée à l'augmentation du succès des programmes de procréation médicalement assistée, en particulier à l'identification de moyens et d'opportunités pour obtenir de meilleurs résultats. Les conférenciers étaient des scientifiques et des praticiens réputés du monde.

Représentantes de la clinique ISIDA Myroslava Vatsyk, obstétricienne-gynécologue et spécialiste de la fertilité; Iryna Kapshuk, obstétricienne-gynécologue, spécialiste de la fertilité; Natalia Redko, obstétricienne-gynécologue, spécialiste de la fertilité, gynécologue-endocrinologue et Nataliya Alipova, obstétricienne-gynécologue, médecin de la reproduction ont y participé aussi.

«Au cours de la conférence, on discutait des indicateurs qui devraient être points de repère dans le travail de la clinique de reproduction (live birth rate, time to pregnancy, multiple birth), ainsi que des moyens d'améliorer ces indicateurs», commente Natalia Redko. «L’un des objectifs est d’obtenir le nombre optimal d’œufs nécessaires pour avoir un embryon d’euploïde. On discutait comment optimiser ce processus. C’est un protocole personnalisé de stimulation ovarienne contrôlée, une sélection individuelle d’un médicament destiné à la stimulation ovarienne contrôlée, dont le choix dépend de l’évaluation de la réponse potentielle de la femme en fonction d’une estimation du nombre de follicules antraux et d’une HRM».

De plus, les participants ont développé les critères POSEIDON, qui permettent de sélectionner individuellement le protocole de stimulation. En outre, les questions du transfert d'embryon unique et du diagnostic génétique préimplantatoire d'embryons par la méthode NGS ont été activement discutées. Les participants sont parvenus à la conclusion unanime que, grâce au transfert des embryons examinés, le nombre de naissances vivantes augmentait considérablement et que la méthode eSET était la prévention des grossesses multiples et de ses complications graves.

«Le rapport sur la stratégie pour améliorer les capacités technologiques du biolaboratoire (pour améliorer ainsi la qualité de la culture d'embryons) a été particulièrement intéressant. Aujourd'hui, le monde entier transfère des embryons au stade de blastocyste, ce qui est possible grâce au développement de l'embryologie moderne. Aussi, pour la congélation et la conservation d'embryons on a recours à la méthode de vitrification. Cela a permis d'utiliser plus largement la stratégie «Freez all» chez les patientes atteintes du SOPK pour la prévention du syndrome d'hyperstimulation ovarienne», dit Iryna Kapshuk.

La participation à de tels séminaires et la communication directe avec les meilleurs spécialistes de la procréation du monde permettent aux participants d’améliorer leurs connaissances, de profiter de l’expérience de collègues d’autres cliniques et de partager leurs réalisations pratiques. Le séminaire EXCEMED WORKSHOP a permis à nos spécialistes de communiquer avec des scientifiques, d’examiner leurs sujets de préoccupation et de déterminer leur opinion sur les sujets controversés et de développements novateurs parmi les meilleurs spécialistes en matière de procréation du monde. Nous espérons que les connaissances et l'expérience acquises les aideront à atteindre de nouveaux sommets professionnels et à offrir un bonheur inestimable à encore plus de couples.